Voici ma dernière réalisation, mélange de couture et de crochet, basé entièrement sur de la récup'.

Ma tante m'a donné un gros sac de pelotes de laines/fils divers et variés. Parmi eux, 6 pelottes de "phil' paper", un fil bien curieux qui m'a un peu rendue perplexe quant à sa texture (on a effectivement l'impression que c'est du papier !). Qu'en faire ? Surement pas un vêtement, moi qui ne supporte que les matières naturelles... une bricole ça c'est sûr ! La couleur m'a rappelé les murs de ma salle de bain... alors c'est parti pour des vide-poches ! Au final, ça a été un des premier fil transformé de mon paquet !

Après 3 vides poches crochetés, il me restait encore du fil... J'en ai fait un grand rectancle en demi-brides et mailles-sérées aussi pour me servir de support à un vide-poche mural à suspendre.

Après cela, il fallait faire les poches du vide-poche mural et doubler les autres vide-poches. J'ai opté pour mon jeans préféré qui a craqué d'usure récemment. Les jambes ont servi à doubler les vide-poches "à poser" et les poches arrières ont fait facilement les 2 premières poches du vide-poche mural. Puis j'y ai ajouté une troisième poche en jeans à partir d'un rectangle de toile prélevé sur un autre jeans pour varier les couleurs. Il me restait encore de la place sur ce grand rectangle que j'avais réalisé au crochet... et je trouvais dommage de cacher tout le travail au crochet. J'ai alors ajouté deux dernières poches découpées dans un plastique souple (récup d'emballages de jouets en tissus) que j'ai bordées avec une chute de biais assorti.

Pratique pour ranger tout le petit bazar d'une salle de bain !

IMG_8155_2

 

IMG_8151_2

Côté technique :

Matériel :
- 6 pelotes de fil (mais dépend de la taille des vide-poches, peut aussi se faire avec des restes de fils en faisant des rayures ou couleurs de vide-poches différents)
- 2 vieux jeans
- un morceau de plastique souple (emballage jouet, reste de nappe transparente...)
- un morceau de biais assorti
- deux chutes de bois de la largeur du vide-poche mural

Comment faire ?

Les vide-poches

Partie au crochet :
Pour la base, en mailles serrées (ms), j'ai fait un disque de diamètre souhaité : commencer par 6 ms
2ème rg : 2 ms dans chaque ms
3ème rg : *2 ms dans 1 ms du rang précédent, 1 ms* répéter 6 fois
4ème rg : *2 ms dans 1 ms du rang précédent, 2 ms* répéter 6 fois
5ème rg : *2 ms dans 1 ms du rang précédent, 3 ms* répéter 6 fois... continuer en ajoutant à chaque rang une maille supplémentaire entre chaque augmentation
Continuer sans augmentation. J'ai choisi d'alterner 1 rg en mailles serrées et 1 rg en demi-brides.

Doublure des vide-poches :
Découper dans les jambes du jeans un disque de même diamètre que la base du vide-poche au crochet, et un rectangle de même hauteur + marges de couture, et de longueur égale au périmètre du disque. J'ai assemblé à la surjeuteurs ces deux parties, puis à la main à la partie en crochet sur l'envers (les deux ouvertures doivent se faire face, penser à laisser une ouverture pour retourner l'ensemble et finir en points invisibles). Mais je me suis aperçue par la suite que tout se cousait très bien à la machine... donc gain de temps (sauf pour la finition en points invisibles). Lors de l'instalation j'ai rabattu sur l'extérieur les premiers centimètres du vide poche, ce qui lui donne plus de tenue.

Le vide poche mural

Partie au crochet :
Réaliser un rectangle de largeur souhaitée en utilisant le point de votre choix (ici alternance de 1 rg en mailles serrées et 1 rg en demi-brides).

Les poches :
- Les poches de jeans : découper à 1 cm autour des poches du jeans, rabattre 0.5 cm (marquer au fer) et piquer à la machine.
- La poche centrale : découper un rectangle dans le second jeans (permet de varier les couleurs) en incluant une marge de couture. Faire un ourlet pour le haut de la poche, puis piquer sur le rectangle au crochet. J'ai ajouté une piqure verticale au milieu de la poche.
- Les poches en plastique : découper 2 rectangles dans un plastique souple (exemple : les emballages de jouets en tissus de certaines marques..., jai par ailleurs récupéré les biais, fermetures et scratchs qui les composaient). Arrondir les angles. Poser le biais autour de ces rectangles, puis piquer à leur place sur le rectancgle au crochet.

Doublure :
Ouvrir une jambe du second jeans et couper (garder une des coutures d'origine du Jeans !) un rectangle de même largeur que la partie au crochet, mais un peu moins haute : je n'ai pas doublé l'intérieur des goulottes dans lesquelles j'ai fais passé les morceaux de bois. Sur l'envers, coudre (à la machine ou à la main) la doublure aux deux extrêmités (haut et bas) du rectangle au crochet, puis les côtés en formant les goulottes en haut et en bas (laisser une ouverture pour retourner le tout !). Fermer en points invisibles.
Insérer les morceaux de bois dans les goulottes. A une dizaine de centimètres de chaque bord, passer entre les mailles de crochet un fil qui passera en dessous du morceau de bois avant de ressortir par le même trou.
Fermer avec un reste de fil les extrêmitées des goulottes.
J'ai installé ce vide-poche sur le côté de mon meuble colonne de salle de bain, en le fixant avec deux clous au sommet de la colonne, sur le champ du bois (donc invisible, surtout si on se rate ou si on change d'avis pour l'installation du vide-poche).