Depuis quelques mois, je me penche sur les questions d'éducation "bienveillante" ou encore "positive", car ce n'est pas tous les jours faciles à la maison avec ma fille de 3 ans. Je sais qu'il y a moyen de rendre le foyer plus harmonieux, sans répéter 1000 fois les choses, sans s'énerver, sans crier... Alors le défi du mois de mars de Clémentine la Madarine arrivait à point, et me donnait un prétexte pour lire un livre de plus sur le sujet. En effet, il s'agissait de donner son avis sur un livre de notre choix sur le thème de l'éducation bienveillante. J'ai choisi :

Responsabiliser son enfant

Par Germain Duclos et Martin Duclos aux Editions de l’Hopital Sainte-Justine (J’y ai eu accès par la base documentaire Scholarvox, à laquelle mon université est abonnée)

Responsabiliser son enfant

La quasi-totalité du livre peut se résumer autour d’une citation qui n’arrive qu’à la page 166, celle de la convention internationale des droits de l’enfant, adoptée en 1989, qui stipule à l’article 29 que « les états parties conviennent que l’éducation de l’enfant doit viser à préparer l’enfant à assumer les responsabilités de la vie dans une société libre, dans un esprit de compréhension, de paix, de tolérance, d’égalité entre les sexes et d’amitié entre tous les peuples… ». L’enjeu concerne avant tout l’éducation des enfants, et le livre met l’accent sur deux points principaux par lesquels les parents doivent affirmer leur autorité et instaurer la discipline nécessaire à la transmission de leurs valeurs et à l’acquisition des habiletés sociales :

Développer le sens des responsabilités. A partir de 3 l’enfant devient assez mature pour progressivement s’ouvrir aux autres et sortir de l’égocentrisme naturel qui le caractérisait plus jeune. Le parent doit discuter fréquemment et calmement avec l’enfant des conséquences d’un comportement et l’informer des conséquences qu’il devra assumer. Quand le parent impose une conséquence (réparation, rachat…), il doit être constant et ferme dans leur application. Le parent se doit aussi de souligner de façon positive les bons comportements, afin que l’enfant acquière une image positive de lui-même.

Confier des responsabilités aux enfants. Le parent doit veiller à ne pas surprotéger son enfant, et lui confier des tâches qu’il est capable de réaliser. L’enfant a ainsi le sentiment d’appartenir à la famille et le retour positif du parent confirme à l’enfant ses capacités et augmente son estime de lui-même.

Bien que le discours de ce livre me semble très similaire à celui des autres livres que j’ai pu lire et des informations glanées sur les différents sites et blogs sur l’éducation bienveillante, l’axe du livre sur « responsabiliser son enfant » me semble pertinent et doit être, je pense, parlant à des parents novices en « éducation bienveillante ». En outre, le livre propose des tableaux ou des listes d’exemples bien utiles, comme par exemple un tableau « comportement/valeur en cause/conséquence logique et naturelle/conséquence logique par réparation/conséquence logique par soustraction » qui aide le parent à trouver comment verbaliser son désaccord face à un comportement inacceptable de son enfant pour l’aider à développer son sens des responsabilités, ou la liste des responsabilités pour lui-même et des tâches domestiques que l’on peut confier à un enfant selon son âge. Sur ce dernier point, j'avoue que nous avons aussi tendance à la maison à faire tout à sa place et à lui confier le moins de tâches possible car ça nous parait "plus rapide" et "plus sûr". C'est un gros défaut sur lequel il faudra que l'on travaille, et qui finalement se rapproche aussi des concepts Montessori.

 

Tout cela est en cours de maturation chez moi. J'arrive petit à petit à mettre en place certains des conseils glannés à droite et à gauche. Mais j'avoue que c'est assez difficile et on redévie facilement vers son "mode d'éducation initial". Il me semble en effet, comme le souligne Clémentine dans son article, qu'il est important de relire régulièrement des livres sur le sujet, des blogs... afin de rester toujours "impreigné" des concepts utilisés en éducation bienveillante. J'essaierais d'écrire de temps à autre des articles sur le sujet, afin de partager mon expérience de novice.